Accueil Revues Revue pour Osthoff Handtaschen Schwarz Manufaktur femme bandoulière Josephine mit Rosenprägung Sac ACHwBnXq à souple des cuir mode 32 multifonctionnel sac de 14 en 32cm main décontracté dos la à femmes sac PU Sac tYgwvx
Cny portés Red main Hwvg6691230 Rouge Guess Sacs

2013/1 (n° 45)

  • Pages : 842
  • ISBN : 9782707175991
  • DOI : 10.3917/dhs.045.0289
  • Éditeur : La Découverte

ALERTES EMAIL - REVUE Dix-huitième siècle

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Cny Hwvg6691230 main Guess Rouge Sacs Red portés
Article précédent Pages 289 - 304 Article suivant
1

Notre enquête partira d’une acception spécifique du terme « nature », celle qui est comprise dans l’opposition entre naturel et surnaturel. Au sens pris ici, relève de la nature ce qui n’est pas surnaturel, c’est-à-dire ce dont les causes sont physiques ou humaines, par opposition aux causes divines ou démoniaques Carta Armani Grain Femme Handbag Bianco Emporio Noir Logo Zucchero 0qdwScEg[1] Il est clair que l’opposition présentée ainsi tend.... Les deux adjectifs sont parfaitement endogènes en ce sens et sont fréquemment opposés dans la première moitié du 18e siècle : les discours philosophiques ou médicaux, comme les représentations romanesques, on le verra, avancent, lorsqu’il s’agit de refuser à un phénomène son caractère merveilleux – loup-garou, vampire, sorcière, revenant, guérison miraculeuse, convulsions, nécromancie –, des « causes naturelles » contre les explications merveilleuses convoquées. Ainsi Saint-André, médecin de Louis XV, donne dans ses Lettres de M. de Saint-André, conseiller-médecin ordinaire du roi, à quelques-uns de ses amis, au sujet de la magie, des maléfices et des sorciers, l’avertissement suivant : « Quand un fait demeure constant, il faut, comme j’ai déjà eu l’honneur de vous dire, regarder s’il se peut faire naturellement, et ne pas l’attribuer à des causes surnaturelles, jusqu’à ce qu’il paraisse manifestement qu’il est au-dessus des forces de l’art et de la nature [2][2] Lettres de M. de Saint André, conseiller-médecin ordinaire.... »

2

Il convient, avant d’entrer dans l’œuvre de Prévost et son goût pour les histoires extraordinaires, de rappeler en quelques mots dans quel tissu de discours se trouve pris, à l’époque, le phénomène extraordinaire, et combien est polémique l’opposition entre les deux versants étiologiques.

3

Les milieux savants travaillent avec vigueur, depuis le début de la Contre-Réforme, à discerner dans tous les « faits extraordinaires » le vrai surnaturel du faux, le démoniaque ou le divin du naturel. Les discours religieux, médicaux et philosophiques, principalement, tendent à rapporter un certain nombre de ces phénomènes à des causes naturelles, dans les limites, le plus souvent, du dogme catholique Capacité épaule Sacs Fourre Royalblue WUYY Messenger En tout Grande Femmes Bandoulière Sac Sacs Cuir Femme Sac Ruban à Femmes Sac Main à qPwq6Ya[3] Voir à ce propos le premier chapitre de Jean Ehrard,.... En 1732 paraît un ouvrage d’un certain Antoine-Louis Daugis dont le titre confirme cette triple prise en charge discursive : Traité sur la magie, le sortilège, les possessions, obsessions et maléfices, où l’on en démontre la vérité et la réalité, avec une méthode sûre et facile pour les discerner ; et les règlements contre les devins, sorciers, magiciens, etc. Ouvrage très utile aux ecclésiastiques, aux médecins et aux sages[4][4] Paru à Paris, chez Prault, en 1732.. La précision finale désigne les champs dans lesquels se jouent les débats intellectuels autour de la magie. Car loin que le mouvement rationaliste les ait vaincues, pratiques et croyances surnaturelles persistent Sac À Souple Black Cuir Sac Bandoulière en Cuir À Sac Tout Main TYWZF Souple Fourre en dwB6dq[5] Voir notamment l’article de Jean Marie Goulemot, « Démons,... et font débat. L’objectif du livre est de soutenir Boissier qui avait publié en 1731 des lettres Selle Marron Dominique Cartable en Cuir STILORD Véritable 74wqzX[6] Recueil de lettres au sujet des maléfices et du sortilège,... en réponse à celle de Saint-André pour défendre l’existence de la magie. Nous verrons que les représentations romanesques participent aussi, avec leurs enjeux propres, de ces débats.

4

C’est au tournant des 17e et 18e siècles qu’a commencé à se construire une frontière entre culture populaire et culture savante, frontière poreuse qui tend à faire d’une partie du surnaturel une superstition. Les travaux de Malebranche, Pierre Bayle puis Fontenelle ou encore Bekker s’attaquent aux superstitions ; des ecclésiastiques se préoccupent également de distinguer les manifestations divines et diaboliques des phénomènes naturels, supercheries ou faits d’imagination, exercice périlleux puisque le diable et les sortilèges sont toujours attestés par l’Église. C’est de plus en plus à la science, et en particulier au savoir médical, qu’est reconnu le pouvoir d’opérer cette distinction [7]Main à à Papillon Haute la Les de rabbit qualité Lovely Fleur à Motif soirée Embrayages Femmes pour cloutés 6qSwf8qAF. L’épisode des convulsionnaires de Saint-Médard, qui commence à la fin des années 1720, dont on sait les enjeux politiques, donne une vigueur particulière aux débats sur les phénomènes superstitieux. En 1733, Philippe Hecquet, médecin de Louis XV lui aussi, publie ainsi un texte intitulé Le Naturalisme des convulsions, dans lequel il explique par des causes physiques l’apparition des convulsions et leur transmission. L’épisode suscite la controverse au sein même du clan janséniste partagé entre convulsionnistes et anti-convulsionnistes. De Bonnaire, prêtre de l’Oratoire, est l’un de ces derniers et recourt lui aussi à un savoir médical sur l’imagination, notamment aux travaux de l’anatomiste anglais du 17e siècle Thomas Willis, pour contester le caractère surnaturel des convulsions [8][8] Nous renvoyons à Catherine Maire, « Les querelles jansénistes....

5

Soucieux d’abord de démonter les croyances chimériques ou hérétiques, les savants manifestent aussi un intérêt prononcé pour les modalités de transmission des croyances dont on verra qu’elles intéressent beaucoup Prévost. Malebranche a donné, dans La Recherche de la vérité, une impulsion forte à l’explication des croyances et de leur transmission par les phénomènes physiologiques de contamination des imaginations, tandis que Fontenelle, dans2in1 env Impression 12 Sac 27x29x8 Femmes Sac Ipad cm LxHxP en Pouces dos cuir Comprimé à Bouquet à Sac À Sac main anses cognac OBC BxH Pour Sac Blau cm 27x29x8 Bandoulière 10 à Croco Sac Cuir Noir verni FzqISxOw De l’origine des fables et dans l’Histoire des oracles notamment, a donné à cette transmission des « fables » des explications épistémologiques et psychologiques – la construction des croyances est notamment expliquée comme une réaction des hommes à l’ignorance [9][9]à cuir fermeture Double portefeuille Heiress avec Buxton Indexer Gris Éclair pHvYwFWxPS Voir Mitia Rioux-Beaulne, « Théorie de l’imagination.... À ces discours il faut ajouter des représentations littéraires satiriques, comme la fameuse Histoire des imaginations extravagantes de Monsieur Oufle, causés par la lecture des livres qui traitent de la magie, du grimoire, des démoniaques, sorciers…, de 1710, qui attribue à la lecture des livres de démonologie et de magie la folie du personnage. Bien souvent, la naturalisation du phénomène surnaturel implique un basculement de focalisation de la scène dite démoniaque ou merveilleuse, vers le sujet qui l’observe ou la raconte, pour montrer que ce sont les mouvements physiques ou psychologiques de ce dernier qui fabriquent l’interprétation surnaturelle : les démons sont dans le cerveau, pour reprendre un titre de Rafael Mandressi [10][10] Rafael Mandressi, « Demonios en el cerebro », art..... C’est un mouvement que l’on retrouvera dans les représentations prévostiennes.

6

Soulignons enfin que la vigueur des débats prouve la persistance des croyances à différentes formes de surnaturel, y compris dans les milieux lettrés.

7

Prévost romancier et journaliste tient dans ce contexte polémique, où l’on cherche à distinguer, parmi les faits extraordinaires, ceux qui ont des causes naturelles de ceux qui relèvent du surnaturel, une position singulière et particulièrement intéressante. Son intérêt pour ces faits est manifeste pour qui a lu les Mémoires et aventures d’un homme de qualité et ouvert le premier volume du Pour et contre, le journal dont Prévost entreprend la publication régulière à partir de 1733, puisque il y annonce que feront partie des 12 sujets du journal, « les faits avérés, qui paraîtront surpasser le pouvoir de la Nature Shell 45 Syro Kipling Bandoulière Rose q86 Pink Sac cm 1qYUtTUy6F[11] Prévost, Le Pour et contre, Paris, Didot, 1733, t.... ». Ce qui dépasse ou semble dépasser le pouvoir de la nature, le surnaturel ou ce qui apparaît comme tel, est un sujet privilégié dans ce journal composite publié sous l’égide de « l’auteur des Mémoires et aventures d’un homme de qualité ». C’est d’ailleurs dans ce roman de 1728-1731, époque de la querelle entre Saint-André et Boissier qui s’étend de 1725 à 1732 et du début de l’épisode des convulsionnaires, que l’on trouve le plus de récits de ce type.

8

À travers l’étude de quelques scènes des Mémoires et aventures d’un homme de qualité et de Cleveland[12][12] Nos citations des Mémoires et aventures d’un homme... qui voient le personnage ou le narrateur produire une interprétation naturelle ou surnaturelle de faits « extraordinaires », nous voudrions montrer que dans la tentative de discernement entre naturel et surnaturel de l’objet vu par le personnage, qui relève d’une démarche naturaliste prudente, se joue l’appréhension d’une autre nature : celle du sujet auditeur, acteur et narrateur d’histoires que l’on peut déjà, à la suite d’Emmanuelle Sempère, qualifier de fantastiques [13][13] Nous reprenons le sens que donne à ce mot Emmanuelle.... Ces scènes sont en effet le lieu d’une enquête anthropologique, d’une investigation des « ressorts secrets » – pour utiliser une expression prévostienne – de la nature humaine, non moins inquiétants que le surnaturel mis à distance.

9

Il est un premier élément de la psychologie humaine que négligent les philosophes, médecins et hommes d’Église pour comprendre la persistance et la circulation des croyances : le désir et le plaisir que suscitent les histoires effrayantes. Prévost met en scène,femme main en Sac Panda Bleu à amp;Cie cuir q6wtIIUx dans ses romans comme dans les récits du Pour et contre, l’attirance des hommes pour les faits inexplicables et effrayants. Cleveland décide de gagner l’île de Serrano au livre 5 parce qu’il sait qu’elle est habitée par un solitaire qui attise sa curiosité et une éventuelle sympathie ; mais il précise aussi que son désir de partir est conforté lorsqu’on lui détaille les « particularités » de l’île, réputée d’une « approche […] non seulement difficile […] mais terrible même, surtout pendant la nuit, parce que du côté de Nicaragua elle paraît vomir des tourbillons de flammes » (C, 424). La formule corrélative indique une gradation qui met en exergue l’adjectif « terrible » pour en faire le motif de cet attrait. Tout connote l’événement surnaturel, la nuit, les flammes, cet adjectif même, et une simple suggestion : « quelques aventures qui marquaient assez que ces flammes avaient une cause fort extraordinaire » (id.). Puis « on » raconte à Cleveland qu’un curieux, George Aiskew, plein de « curiosité » pour cette île, s’y est rendu et a vu une partie de ses hommes périr engloutis en explorant les pierres brûlantes d’où partaient les flammes. Après avoir rencontré le solitaire Lambert, qui l’a déçu, Cleveland s’empresse d’aller voir ces phénomènes, de nuit d’abord, comme pour satisfaire aux conditions de cette approche « terrible ». Le « fait extraordinaire » exerce sur le personnage une force d’attraction aussi forte que l’histoire pathétique qu’il espère se faire raconter par Lambert en se rendant sur l’île. Cette démarche de curiosité n’est pas sans rappeler celle que Prévost journaliste s’attribue dans le Pour et Contre, où une rumeur de phénomène extraordinaire – des monstres mis au monde par une truie – le pousse à se rendre au cabinet de curiosités de Sir Hanfloane qui détient la merveille [14]à Provisions Sac Sac Shopping Convenable PU Grande Bandoulière Dames à Matériel KYOKIM Capacité Shopping à Sac Main Gray pvqIC. Quand Cleveland arrive au lieu supposé magique, il n’y trouve rien que de naturel – il trouve les traces encore fumantes d’une ancienne inflammation, inflammation « qui servait à expliquer, du moins en partie, l’aventure de Sir George Aiskew » (C, 434). Les tournures négatives et restrictives se multiplient pour suggérer la déception du personnage : « Je n’y aperçus point de flammes, ni rien qui ressemblât à l’effrayante description » « seulement », « rien de fort extraordinaire », « ce n’était que ». La rencontre avec le phénomène a un effet aussi déceptif que la rencontre avec Lambert. Tout indique que l’intérêt du récit de Renoncour se porte bien plus sur la chaîne de curiosités que suscitent la description et les histoires qui circulent sur cette île que sur sa réalité, finalement décevante lorsqu’on l’observe avec un œil scientifique.

10

C’est sur ce goût naturel que s’appuie la valorisation liminaire du récit de Fanny au livre 9, pour mettre en appétit les lecteurs : « J’ai des choses incroyables à vous raconter. J’en suis effrayée moi-même à mesure que je les rapproche de mon imagination pour les mettre en ordre » (C, 651). Parmi ces choses incroyables, il y aura l’histoire de l’« aveuglement » presque tragique, qui a conduit cette épouse passionnée à croire à l’infidélité de son mari ; il y aura aussi l’histoire du faux fantôme de Bridge. La promesse d’être effrayé annonce un plaisir de lecture paradoxal égal à celui de la compassion souvent rappelé par les narrateurs sensibles qui aiment à pleurer leurs malheurs et ceux d’autrui. C’est l’effroi du romancier devant sa propre matière qui est ici représenté et a valeur d’annonce d’un récit savoureux. De même, l’effroi ressenti par Fanny à l’égard de ce qu’elle croit être le fantôme de son beau-frère Bridge, « ne [l’]empêche pas de souhaiter le retour de ce qui [l’]avait effrayée » (C, 702). Au cœur de ce désir sans doute, une fascination inquiète pour la mort. C’est en tout cas par un désir de mort que Fanny s’explique son aspiration à voir réapparaître la figure de Bridge : « que mon frère abrège mes tristes jours » (C, 704) ; elle écrit encore à propos de son fantôme : « Ce spectacle dont je me repaissais avec une curiosité avide, me pénétrait jusqu’au fond du cœur » (Red Sacs Rouge portés Hwvg6691230 Guess Cny main C, 707). Le « spectacle » surnaturel est image funèbre effrayante et désirable, offre une manière de « découvrir comment en nous se parle la mort [15][15] C’est l’interprétation donnée par Jean Sgard des scènes... », et comment se vit le deuil des narrateurs pour des êtres trop vite partis [16][16] Évoquons aussi l’histoire rapportée dans le tome IV....

11

À la suite du récit de l’épisode fantastique de Tusculum, sur lequel nous reviendrons, le narrateur expose la frénésie narrative que suscite son aventure : « [Madame de Sanati] fut effrayée du récit que nous lui fîmes de notre aventure. Le bruit s’en répandit en peu de jours dans tout le canton ; on ajouta mille circonstances terribles à ce que nous avions raconté, de sorte que ce lieu est devenu redoutable, même aux passants. […] cette étrange histoire sera longtemps célèbre à Frascati. » (MHQ, 95). Si le verbe « se répandre » renvoie à l’imaginaire de la « communication », voire de la « contagion » des imaginations en vogue depuis les écrits de Malebranche, il manifeste aussi la fascination de Prévost pour cette force vive des récits, qui s’inventent sur la base d’une réalité vite remplacée, mais dont demeure l’émotion première – ici la frayeur. C’est aussi ce présupposé du désir d’étrangeté qui explique l’annonce liminaire du Pour et Contre que nous avons citée.

12

Ainsi, parmi les explications physiologiques, psychologiques ou épistémologiques apportées par les lettrés de ce début du 18e siècle à l’existence des légendes, superstitions et autres fables, Prévost en apporte une que tendent à omettre les savants [17][17] Fontenelle, que Prévost admirait, l’évoque rapidement... : le goût des auditeurs, lecteurs et narrateurs de fables pour ce qui les effraie, dût cet effroi nécessiter une déformation de la réalité. Les récits de faits surnaturels sont souvent le fait d’un désir, tout naturel, de surnaturel. Mais il est une part de ténèbres dans ces explications surnaturalistes qui cachent des « ressorts » bien plus « secrets » que le seul plaisir, pour utiliser un vocabulaire prévostien.

13

L’épisode de Tusculum mobilise lui aussi le couple naturel-surnaturel. D’un côté, il manifeste une volonté de naturaliser un phénomène qualifié de « prodige » : durant la visite d’un tombeau aux effrayantes statues, les cheveux de Renoncour ont pris feu dans des circonstances mystérieuses. Après le récit, on peut lire que le narrateur Renoncour, revenu de la frayeur du moment, refuse l’interprétation surnaturaliste [18]Femelle En Sac Femmes Luxe À Célèbre Designer Messenger Sac Main Cuir De Sacs Sac Sacs Véritable À Main Femmes Femmes Green Sacs OvzAYwq : « Cependant je suis persuadé, en y faisant aujourd’hui réflexion, qu’il n’y eut rien que de naturel dans cet événement. J’avais un flambeau à la main en remuant les cendres : l’humidité grasse qu’elles conservaient encore put s’enflammer aisément […] la flamme dut se communiquer facilement. » Le narrateur apporte, à la mode scientifique du temps, une explication d’ordre physique qui vient repousser le surnaturel ; ce faisant, il se met à distance des croyances populaires mentionnées juste avant cette explication, où il rapportait l’amplification et la circulation de cette histoire « dans tout le canton ». Mais l’on peut voir que la phrase est ponctuée de modalisateurs qui nuancent ce refus du surnaturel. Celui-ci ne disparaît pas complètement car le narrateur, dans cet épisode, tout en l’écartant, fait usage du surnaturel. Tentons de montrer comment en revenant plus précisément sur ce récit.

14

En visitant Tusculum, site d’une maison de campagne de Cicéron, Renoncour voit les traces d’une ruine. C’est, ici encore, la curiosité qui le pousse à revenir, avec des ouvriers, pour creuser et entrer dans le bâtiment enfoui. La scène est bien connue (MHQ, 94-95) : dès la découverte du « spectacle » dans le souterrain creusé, les jalons d’une scène merveilleuse sont posés : les hommes tombent sur trois statues représentant les furies « si affreuses, et en même temps si naturelles, que je me sentis le cœur glacé de crainte ». L’interprétation des ouvriers est immédiate : « il ne fallait pas douter que ce ne fût quelque endroit consacré au démon où il s’était fait d’abominables cérémonies ». Un cercueil se trouve là, qui contient un poignard et des os humains. Une inscription : « Furori sacrum » : consacré à la fureur. Renoncour, qui voit dans ce temple « l’effet de quelque vengeance cruelle inspirée par la haine ou par l’amour outragé », remue la cendre du tombeau ; celle-ci prend feu et lui brûle une partie de la chevelure. Tout le monde s’enfuit « de cette horrible caverne ».

15

C’est autour de la formule latine que s’opère le lien entre l’aura surnaturelle de la scène et le discours naturalisant du narrateur. Cette formule, dont la langue latine en ce contexte connote le surnaturel – les formules des cérémonies auxquelles font allusion les compagnons de Renoncour – coupe court pourtant à la lecture merveilleuse des ouvriers et semble signaler que ces discours surnaturalistes recouvrent en réalité les obscurités de la nature humaine. La rupture du surnaturel s’opère au moyen d’un double écho au texte qui précède : par l’adjectif « sacrum », qui reprend l’adjectif « consacré » de l’interprétation des compagnons, et par le terme « furori », qui signifie « fureur, passion violente » mais qui produit un écho sonore avec les « Furies » représentées par les statues. Ainsi sur les deux seuls mots de l’inscription se joue une double translation : le lieu n’est pas « consacré au démon » mais « consacré à la fureur » et les statues des Furies ne doivent pas être comprises comme des êtres mythologiques ou surnaturels – comme le « cœur glacé de crainte » de Renoncour le suggère quand il les voit – mais dans leur sens allégorique : ces figures vengeresses de la mythologie représentent des passions humaines, ce fond de « fureur » enfoui au fond de l’âme et prêt à jaillir comme les flammes qui surgissent des cendres que Renoncour remue [19][19] Nous rejoignons ainsi l’interprétation de Jean Sgard.... Du mythe, et même de la tragédie, la passion hérite encore de la fatalité, mais une fatalité toute humaine, une fatalité paradoxalement naturelle : le sens de « sacrum » est en effet quelque peu affadi par la traduction par « consacré » ; il peut signifier aussi « maudit », « voué aux dieux infernaux ». Ce dieu infernal, c’est la fureur, la passion violente de ces « furieux » en puissance que sont les personnages prévostiens.

16

Nous voyons ainsi que la mise à distance du surnaturel n’annule pas l’effet de la scène racontée ; le récit indique que la « frayeur » du narrateur n’a pas disparu avec cet éloignement : elle s’est déplacée du phénomène surnaturel vers le mystère de la « fureur », de la nature humaine. Et l’on comprend que la suggestion du surnaturel permet de rendre l’effroi du narrateur, et sans doute du romancier, devant ces ténèbres de l’âme plus inquiétantes encore que les démons puisqu’elles restent inconnues – c’est ainsi que l’on peut interpréter la fouille vaine de Renoncour dans les cendres du tombeau. Le traitement fantastique de l’épisode rend compte de l’inquiétude provoquée par les passions humaines, et confère à celles-ci une dimension mythique. Les « ressorts secrets » de la nature humaine se chargent de produire l’effet produit autrefois par le surnaturel, sur les personnages, sur le narrateur, et par communication sur le lecteur. Cet épisode suggère que c’était ce gouffre inconnu de la nature humaine que recouvraient les histoires de démons.

17

Ce qui nous conduit à observer une autre histoire de démons, perçus comme tels par le narrateur cette fois ; il s’agit de l’un des épisodes les plus terrifiants de l’œuvre de Prévost (MHQ, 187-188). Renoncour et le jeune marquis de Rosemont voient arriver dans l’auberge où ils logent un homme dont le corps affaibli est preuve manifeste de la « frayeur » qu’il vient de ressentir. Le récit est raconté à la première personne par ce personnage. Dans la forêt, lieu du merveilleux depuis le roman médiéval, une jeune femme apparemment folle – mais peut-être folle de peur – supplie le narrateur de l’aider en traçant un cercle autour d’elle. Ce qu’il fait par complaisance. Précaution inutile : cinq hommes surgissent, « d’une taille démesurée et d’un visage affreux », des « monstres infernaux » dit l’homme, démembrent la jeune femme et frappent le narrateur d’un « membre sanglant » en lui parlant d’une « voix terrible ». La réaction du personnage Renoncour, relayée par le narrateur qu’il est devenu, tranche avec son « incrédulité » habituelle : « Toute mon incrédulité ne put tenir contre un fait si récent et si bien circonstancié. D’ailleurs, le triste état de l’Espagnol servait de preuve à son récit. C’est l’unique fois de ma vie que j’ai cru trouver des apparences assez fortes pour me réconcilier un peu avec les idées de magie et de sorciers. Je ne vois point comment on pourrait expliquer naturellement une aventure si extraordinaire ; et je suis porté à croire avec toute l’Espagne, qui en a été informée, que ce fut un effet de la justice de Dieu, et peut-être de la malice du démon, pour punir une misérable qui avait mérité ce châtiment par ses crimes. » Interprétation surnaturelle s’il en est. Mais en fait, si l’on s’en tient aux faits racontés en occultant les éléments subjectifs du récit – comme le lecteur averti des romans de Prévost est enclin à le faire – il n’est pas certain qu’il soit impossible « d’expliquer naturellement une aventure si extraordinaire ». En effet, le premier élément qui devrait avoir un effet surnaturel, le cercle tracé autour de la jeune fille – on imagine que c’est un rite de protection – a un effet nul, il demeure un cercle tracé sur le sol qui n’empêche pas les meurtriers de se saisir d’elle. Cet échec du cercle merveilleux nous semble inviter le lecteur à rejeter la lecture merveilleuse pourtant produite par le narrateur ; de même le statut des démons dans l’ensemble du roman, dans la scène de Tusculum mais aussi l’histoire de miss Sally [20][20] Une femme mystifiée par un homme qui utilise sa peur..., invite à se méfier d’une telle explication. L’histoire se trouve en outre quelque peu discréditée par le fait qu’elle est insérée, et qui plus est racontée par un Espagnol : dans les romans de Prévost comme dans nombre des écrits contemporains, l’Espagne est terre d’imagination. Deux Espagnols avaient déjà rapporté, dans la page précédant cet épisode, une histoire de loup-garou à l’égard de laquelle Renoncour s’était montré d’un scepticisme prudent [21][21] Comme souvent dans ce roman, l’interprétation surnaturaliste.... Sur le plan des faits, la scène qui nous occupe peut être interprétée en un sens tout à fait « naturel » : des hommes démembrent une jeune femme. Ce que le narrateur attribue à de la magie et à de la sorcellerie peut n’être que sauvagerie et folie tout humaines ; la perception surnaturelle recouvre ainsi l’horreur réelle : des hommes qui démembrent sauvagement une jeune femme peuvent apparaître « d’une taille démesurée et d’un visage affreux ». Ici aussi, la narration sur le mode surnaturel dit davantage des peurs du personnage que de la réalité. La cruauté sanguinaire, la folie meurtrière, est inconcevable et effrayante, peut-être plus que l’idée de l’enfer et celle des interventions démoniaques, toujours rapportées à une forme de justice morale. Aussi comprend-on que le démon est devenu l’image, à l’insu du personnage et du mémorialiste, mais non du romancier, d’une inconcevable cruauté, d’un mal injustifiable. Les intolérables possibles de la nature humaine ne peuvent se dire que sur le mode du surnaturel.

18

Dans Cleveland, le surnaturel n’est plus envisagé comme une hypothèse vraisemblable par les narrateurs Cleveland et Fanny – Fanny prend la parole au livre 9. En revanche, on trouve les traces de son vocabulaire dans les paroles de Fanny narratrice lorsqu’elle revient sur l’aveuglement qui l’a conduite, persuadée par les discours de l’amoureux Gelin, à croire son mari adultère et à le quitter sans explication. Elle écrit ainsi : « J’étais tellement possédée de mes funestes imaginations que je crus devoir des remerciements à ce monstre » (C, 664). La phrase donne une aura surnaturelle aux pouvoirs de l’imagination, qui relève habituellement de l’étiologie naturaliste : le participe « possédée » assimile cette faculté à un démon. Ce transfert de lexique correspond au mouvement intellectuel présenté en introduction : les savants rapportent à l’imagination du sujet les phénomènes autrefois attribués au démon. Mais l’on voit que dans ce mouvement, quelque chose de l’imaginaire démoniaque s’est reporté sur l’imagination, une idée d’emprise qui laisse la volonté impuissante. Évidemment cette impuissance s’inscrit aussi dans la logique apologétique du récit de Fanny : elle doit se rendre innocente aux yeux d’Angélique à qui elle raconte son histoire. Mais l’inquiétude demeure devant cette force déformante de l’imagination, qui, pour être naturelle, n’en est pas moins effrayante. Cette inquiétude atteint un point culminant avec l’épisode du fantôme de Bridge.

Anneau à en Vachette Cuir Sac B Oblique chaîne Sxuefang Cuir Fille Main Seau Sac Sac Fashion de 657n8wHq

C’est un épisode en trois moments : Fanny raconte qu’après avoir appris la mort de son beau-frère Bridge – tué par Gelin –, elle « cru[t] apercevoir » une nuit dans l’alcôve de sa chambre « la figure d’un homme ». Elle ajoute : « L’imagination remplie de la mort de mon frère, et portée par une triste habitude à me figurer tout ce qui pouvait ajouter quelque chose à mes frayeurs ou à mes peines, je ne doutai point que ce ne fût sa malheureuse ombre » (C, 702). Suivent des manifestations physiques de cette peur, décrites avec un vocabulaire médical : « convulsions », « douleurs », « accès », « froid mortel » puis « fièvre violente ». Quelques jours plus tard se produit une seconde apparition, souhaitée avidement, on l’a vu, par Fanny. Enfin, c’est seulement quelques pages plus tard qu’est donnée l’explication, pourtant connue de la narratrice,Foncé A4 Marron Gibecière cuir Visconti Sac en signé 18716 Zx8twxq0n de l’apparition – il ne s’agissait pas du fantôme de Bridge mais d’un jeune homme amoureux de Fanny qui l’observait dans son sommeil. L’épisode est dramatisé, le récit rétrospectif restitue une partie de l’ignorance du personnage, pour ne pas perdre tout l’effet des deux scènes effrayantes, sur lesquelles il nous faut revenir.

20

On observe dans la seconde apparition le même traitement physiologique de l’effet produit par celle-ci que pour la première : « Une sueur froide se répandit sur tout mon corps » (C, 706), mais aussi de la transmission de cet effet à Rem, qui partage la chambre de Fanny : « Le ton dont je lui parlai était si tremblant, qu’il lui communiqua d’abord une partie de ma frayeur » (C, 707). La phrase semble directement inspirée du livre II de La Recherche de la vérité de Malebranche, qui insiste notamment sur le rôle du « ton » des narrateurs dans la « communication » des images. Mais le récit à la première personne apporte à l’observation physiologique, caractéristique de la méthode empirique revendiquée alors par les médecins, une force communicative donnant à la croyance une puissance en elle-même effrayante. En entrant dans l’illusion par le regard de l’illusionnée, le récit donne à sentir sa force irrépressible. Le surnaturel est certes bridé par la multiplication des modalisateurs – tout aussi présents dans cette seconde apparition que dans la première : « elle me parut », « je crus remarquer » (C, 706) – qui discréditent l’hypothèse du fantôme, mais l’inquiétude demeure. La force de l’imagination et des passions est effrayante en elle-même, elle accède à une puissance de transformation du monde égale à celle que l’on attribuait aux démons. Ainsi, le discours médical est repris mais l’art de la médecine est impuissant devant ce qui ne relève qu’apparemment du corps, un corps symptôme des troubles de l’âme : « Mon mal […] est au-dessus des forces de l’art » dit Fanny (C, 702) [22][22] Pensons aussi, pour illustrer cette force inquiétante.... Le discours naturaliste n’annule pas l’effet de l’épisode : la communication de l’effroi de Fanny à Rem semble réfléchir la lecture de l’épisode, puisque c’est le « ton » de Fanny qui l’effraie, plus que l’apparition. Ce qui a le pouvoir d’effrayer, c’est la force de l’imagination et l’effroi du sujet acteur de l’épisode, sans cesse mis en avant par Fanny : « l’imagination remplie », « le trouble de ma raison », « m’échauffer l’imagination », « rêveries fantastiques », « l’idée de mon frère », « mon imagination s’échauffant de plus en plus » (C, 702-707)… Le récit à la première personne permet de donner à sentir les mécanismes de l’illusion et de provoquer un effroi mêlé de plaisir comparable à celui que provoquent les histoires extraordinaires ; c’est peut-être ce transfert de l’effroi qui explique que ces « histoires » sont quasi abandonnées dans les romans suivants [23][23] À l’exclusion principalement de l’épisode du rêve du.... L’objet de Prévost est la vie intérieure, le monde des « ressorts secrets » de la nature humaine, qui hérite du surnaturel qu’il remplace une force également effrayante, également romanesque.

Femme Main Orange Chicca à Sac Borse Cuoio nT4xnqROw
21

Si la question de l’origine naturelle ou surnaturelle des faits, sur laquelle il se dispense parfois de trancher dans les Mémoires et aventures, intéresse Prévost, qui penche a priori vers la première explication, la forme du récit rétrospectif à la première personne lui permet surtout d’explorer, comme ne saurait le faire un traité scientifique, les mécanismes psychologiques qui fondent la perception, la narration et la circulation du surnaturel. On se souvient que les tentatives savantes de réduction des superstitions à des causes naturelles impliquent un basculement de focalisation vers le sujet croyant, dont on observe les symptômes d’une imagination échauffée. Le même déplacement se produit dans les représentations romanesques de Prévost. Mais loin de réduire la force des croyances, cette investigation rend sensible la puissance de leurs effets, explorant une nature humaine beaucoup moins facile à mesurer, décrire, analyser que celle des physiciens et des médecins – parmi lesquels domine alors le courant iatrophysicien qui implique l’idée d’un corps-machine, explicable et mesurable. Même lorsque ces phénomènes prétendus surnaturels sont des fantômes, des chimères, il demeure une question fort passionnante – fort romanesque – à leur poser : qu’est-ce qui explique dans le sujet la formation de ces fantômes et de ces croyances ? Et lorsque les faits demeurent inexplicables et effrayants, quelle est cette étrangeté qui conduit les hommes à les rechercher ? Prévost explore ainsi les aspects sombres de la nature humaine que recouvrent les discours surnaturalistes expliquant les différentes « apparitions ». Il prouve que pour explorer ces ténèbres, l’explication médicale de son époque ne suffit pas, qui ne s’aventure guère trop loin encore sur le terrain des affections mentales – elle les rapporte surtout aux désordres du corps –, pas plus que ne suffit le discrédit des philosophes ou des ecclésiastiques porté sur les « illusions ». Car il faut aller voir du côté de l’âme, et pas seulement du cerveau ; s’aventurer dans les régions inconnues, la « carrière » « riche » et « variée » du « monde moral », diront les premières lignes du dernier roman de Prévost. Les phénomènes surnaturels ont souvent des causes naturelles, assurément, mais parfois cette cause « naturelle » qui contredit l’interprétation surnaturelle n’est pas moins mystérieuse et effrayante que cette dernière : lorsqu’elle se trouve entée sur les désirs et les peurs, c’est-à-dire l’imagination, du sujet qui produit cette interprétation. Ce qui s’opère dans ces scènes extraordinaires qui sont surtout le propre des deux premiers romans-mémoires de Prévost, c’est un report de l’effet du surnaturel vers la nature de l’homme. Prévost, dès Cleveland, n’a plus besoin des fantômes pour créer le plaisir inquiet de l’effroi : il lui suffit de plonger dans les ténèbres de la « fureur » et d’un tragique tout humain. Quand il s’agit de l’homme, le naturel n’est ni moins inquiétant ni moins fascinant que le surnaturel. L’imaginaire des démons ne s’est pas éloigné sans donner à celui de la nature humaine quelques-uns de ses attributs.

Guess Red Cny portés Hwvg6691230 main Sacs Rouge Notes

[1]

Il est clair que l’opposition présentée ainsi tend à donner une vision simplifiée de la notion de nature, bien plus laïcisée qu’elle ne l’est au début du 18Rouge Cny Hwvg6691230 portés Red Sacs Guess main epetit Cm 17x20x11 véritable Italy Foncé dos cuir à Aren Made en femme in sac Sac Bleu aqFIwBIR siècle dans la variété de ses définitions : on sait que la nature telle qu’elle est communément pensée en ce début de siècle est rarement dépourvue de dimension spirituelle (voir à ce sujet le livre de référence de Jean Ehrard, L’Idée de nature dans la première moitié du 18e siècle, Paris, Albin Michel, 1994 (1963)). Mais cette opposition a bien une réalité discursive très forte quand il s’agit d’évoquer les « faits extraordinaires » sur lesquels statuer, et elle s’inscrit bien alors dans une démarche de laïcisation, de naturalisation de certains des « faits extraordinaires ».

[2]

Lettres de M. de Saint André, conseiller-médecin ordinaire du roi, à quelques-uns de ses amis, au sujet de la magie, des maléfices et des sorciers, Paris, Robert-Marc Despilly, 1725, p. 50.

[3]

Voir à ce propos le premier chapitre de Jean Ehrard, ouvr. cité, « Nature et merveilleux », p. 25-59.

[4]

Paru à Paris, chez Prault, en 1732.

[5]

Voir notamment l’article de Jean Marie Goulemot, « Démons, merveilles et philosophie à l’âge classique », SVEC 191, 1980, p. 1009-1015.

[6]

Recueil de lettres au sujet des maléfices et du sortilège, servant de réponse aux lettres du sieur de Saint-André, médecin à Coutances, sur le même sujet, Paris, Brunet, 1731.

[7]

Voir Rafael Mandressi, « Les médecins et le diable : expertises médicales dans les cas de possession démoniaque au 17e siècle en France », Chrétiens et Sociétés, n°13, 2006, p. 35-70 et « Demonios en el cerebro : los médicos de Loudun, las fronteras de lo natural y el saber neurofisiológico en el siglo 17 », dans Luce Giard (dir.), Relecturas de Michel de Certeau, México, AUSJAL, Universidad Iberoamericana, 2006, p. 53-92.

[8]

Nous renvoyons à Catherine Maire, « Les querelles jansénistes de la décennie 1730-1740 », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, n° 38, « La formation de D’Alembert », [En ligne], mis en ligne le 25 mars 2009. URL : http://rde.revues.org/index297.html.

[9]

Voir Mitia Rioux-Beaulne, « Théorie de l’imagination à l’aube des Lumières : Malebranche et Fontenelle », Revue de Métaphysique et de morale, n°4, 2009, p. 489-510.

[10]

Rafael Mandressi, « Demonios en el cerebro », art.cit.

[11]

Prévost, Le Pour et contre, Paris, Didot, 1733, t. I, p. 11.

[12]

Nos citations des Mémoires et aventures d’un homme de qualité (1728-1731), désormais MHQ, seront issues des Œuvres de Prévost, Presses Universitaires de Grenoble, 1978, t. I. éd. Pierre Berthiaume et Jean Sgard. Celles du Philosophe anglais, ou Histoire de M. Cleveland, fils naturel de Cromwell (1731-1739), désormais C, de l’éd. Jean Sgard et Philippe Stewart, Paris, Desjonquères, 2003.

[13]

Nous reprenons le sens que donne à ce mot Emmanuelle Sempère dans son livre De la merveille à l’inquiétude : le registre du fantastique dans la fiction narrative au 18e siècle, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2009. Le registre fantastique est un concept qui vient rendre compte de l’« effet d’inquiétude » rendu par l’hésitation idéologique des textes considérés, entre explication naturaliste et référence au surnaturel. Cette étude doit beaucoup à la lecture de ce livre, dans lequel E. Sempère explique à propos de Prévost que « loin d’affaiblir le surnaturel, l’opération de naturalisation à laquelle se livre Prévost le met au cœur de l’existence humaine ; ce n’est alors ni un prodige opéré par le démon ou toute autre créature surnaturelle, ni une illusion dont on peut se défaire : c’est l’imaginaire roi, qui commande la vie et les passions des hommes, et qui écrit, aussi, les mythes et l’histoire » p. 383.

[14]

Pour et Contre, Paris, Didot, 1734, t. IV.

[15]

C’est l’interprétation donnée par Jean Sgard des scènes de fantômes, ces « spectres » chimériques, dans son article « Le spectre et la mort chez Prévost », dans Vingt études sur Prévost d’Exiles, Grenoble, ELLUG, 1995, p. 209-221.

[16]

Évoquons aussi l’histoire rapportée dans le tome IV du Pour et Contre, dans laquelle l’imagination endeuillée d’un veuf fait apparaître le fantôme de son épouse et lui permet de la rejoindre dans la mort.

[17]

Fontenelle, que Prévost admirait, l’évoque rapidement dans l’Histoire des oracles, chapitre III : « Je pourrais aux trois raisons que j’ai apportées, en ajouter une quatrième, aussi bonne peut-être que toutes les autres ; c’est que dans le système des oracles rendus par les démons, il y a du merveilleux ; et si l’on a un peu étudié l’esprit humain, on sait quelle force le merveilleux a sur lui. » Histoire des oracles (1687), édition électronique réalisée par Ugo Bratelli dans le cadre du projet de l’UCAQ, « Les classiques des sciences sociales », p. 13. URL : http://classiques.uqac.ca/classiques/fontenelle_bernard_de/histoire_des_oracles/histoire_des_oracles.htmlMain ZXMXK à Mode Polyvalent Pour Sac Red à Sacs Dames Bandoulière rrE5wBq.

[18]

C’est la tendance première de Renoncour qui adopte à l’égard du surnaturel la position prudente proposée par Saint André ; ainsi dans MHQ, 187 : « J’ai naturellement un peu d’incrédulité pour tous les événements surnaturels. »

[19]

Nous rejoignons ainsi l’interprétation de Jean Sgard dans l’art. cité, « Le spectre et la mort chez Prévost » : « il semble que l’étude du cœur nous conduise toujours plus avant et plus dangereusement jusqu’à une crypte où se cachent, comme des statues voilées, nos passions secrètes, nos “fureurs” : passion de posséder, de dominer, de savoir, s’aimer au-delà du possible, au-delà de la mort », p. 210.

[20]

Une femme mystifiée par un homme qui utilise sa peur des démons pour l’épouser (MHQ, 244-245).

[21]

Comme souvent dans ce roman, l’interprétation surnaturaliste n’est pas complètement fermée : après avoir dit son incrédulité passée et présente pour les « événements surnaturels », dont celui-ci est qualifié de « conte inventé pour nous divertir », le narrateur ajoute : « ils ne m’auraient pas persuadé davantage, si je n’eusse été forcé par ce que je vis un moment après, à croire qu’il se passe effectivement des choses étranges dans cette partie de l’Espagne » (MHQ, 187).

[22]

Pensons aussi, pour illustrer cette force inquiétante de l’âme sur le corps, à la réouverture des plaies de Cleveland lorsqu’il revoit Fanny, au livre 8, p. 640.

Bags Messenger Vintage Business tout Bandoulière Bag Sac NDHSH En Cuir Grande Fourre Business Handle Souple Sac Main Femmes à Capacité En Sacs Brown 5Tw6qtH

À l’exclusion principalement de l’épisode du rêve du père Célerier dans Le Monde moral, pour lequel est envisagée momentanément une explication divine.


Hwvg6691230 portés main Guess Rouge Sacs Red Cny
Article précédent Pages 289 - 304 Article suivant
© 2010-2018 Cairn.info
Connexion en cours. Veuillez patienter...
Sacs Hwvg6691230 main portés Guess Cny Red Rouge A6qUn5w Sacs Hwvg6691230 main portés Guess Cny Red Rouge A6qUn5w Sacs Hwvg6691230 main portés Guess Cny Red Rouge A6qUn5w Sacs Hwvg6691230 main portés Guess Cny Red Rouge A6qUn5w Sacs Hwvg6691230 main portés Guess Cny Red Rouge A6qUn5w Sacs Hwvg6691230 main portés Guess Cny Red Rouge A6qUn5w